Quand Tartarin devient Tartuffe

Quand Mr le Tartarin se transforme en bouffon !

À Tarascon, tout le monde est chasseur. Mais le gibier a déserté les lieux depuis longtemps. Alors les habitants chassent... la casquette ! Et s'il en est un qui excelle dans cette activité, c'est Tartarin... à tel point que les Tarasconnais en ont fait leur héros. Pourtant, Tartarin n'est pas heureux : Il s'ennuie dans sa petite ville... Un soir, il annonce son prochain départ pour la Bretagne: les lions du Morbihan n'ont qu'à trembler.

Les aventures rocambolesques du bourgeois provincial qui rêve d'héroïsme et va jusqu'à chasser le lion en Bretagne sud, pour montrer son immense courage à ses potes ...

Les aventures burlesques de « Tartarin », chef putatif des chasseurs de casquettes, allant chasser le lion en Morbihan. C'est un héros naïf, qui se laisse berner par des personnages peu scrupuleux, voire par lui-même tout au long de son voyage vers la Bretagne.

Je vais vous relater l’incident en date du 19 Juillet 2010 à 18h30, qui m’opposa à cet hubuesque personnage, sorti du moyen âge, ou plutôt échappé de je ne sais quel hopital pshychiatrique ! Je venais d’emprunter la route qui conduit de Castelgal à Quelfenec,et qui borde les terres du seigneur de ces lieux. Ce n’est pas nouveau, j’emprunte cette route à chaque fois que je vais à Guéméné.

Ma diligence allait bon train, quand j’aperçu deux attelages stationnés côte à côte, (au milieu de ce chemin d’exploitation) Les conducteurs devisaient, fenêtres ouvertes,( surement sur le rendement des moissons pour cette année) … Lorsque je fus à quelques mètres  de cet étrange  rassemblement,  celui qui était en direction de Castelgal, s’avança, mais s’arrêta, lorsqu’il m’eut croisé, il sortit calmement de son véhicule et se dirigea vers le mien, sans intervenir uniquement témoin.

Quant à l’autre conducteur sus-dénommé « Tartarin », je vais essayer de décrire la situation sans faillir, et sans mentir.

Pour infos, j’avais trois personnes dans la voiture, complètement ébahies, par cette violence verbale et physique … Ces personnes témoigneront si cela s'avère nécéssaire... L'une d'elle m'a demandé, si ils étaient tous comme celui là dans le bled ?

Point très important à souligner : Je pense que cet homme était dans un état alcoolique avancé ! (Mais cela n’engage que moi, c’est mon sentiment, mais après discussion avec mes passagers, le verdict est tombé : "Il devait être dans le vin").

Cet ostrogot est sorti de sa limousine et tout lui faisait ressembler à un personnage de bandes dessinées, l’accoutrement d’abord,(La veste sans manches, avec des dizaines de poches, comme tout pêcheur qui se respecte). Puis son allure plus qu’hésitante,(Genre Bourrée, mais sans les flons-flons). Mais néanmoins se voulant virile ….vociférant comme  un hystérique, peut-être sous l’emprise d’une drogue quelconque (Il avait peut-être fumé un round de foin).

Alors passant la main à travers la portière de ma voiture dont la vitre avant était baissée, il m’enlève mes lunettes, m’empoigne, me secoue, me somme de sortir, et comme je n’obtempère pas, celui-ci passe sa colère en lançant une bordée d’injures digne de racailles de région sud. Je pense que si je n'avais pas eu à ce moment là ma ceinture de sécurité, ce sus-nommé Tartarin m'aurait extrait par la force de mon véhicule !

Tout y est passé :

- Fainéant : mais ça je le sais, et j’assume pleinement.

- Escroc, (il voulait certainement parler de la liquidation de ma société pour laquelle aucun délit n’a été retenu contre moi et classée ), en fait il s’agit du seul argument cherchant à me déstabiliser (pour moi c’est terminé, mes employés ont été payés, … personne ne peut venir me chercher des comptes).

- Tu n’as pas à passer par ce chemin, il est privé, et appartient aux riverains… Nouveau décret municipal, peut-être un deal entre doubles pattes et Tartarin. Ces deux là se ressemblent beaucoup sur le plan physique ... (Entre guillemets : qui a payé la remise en état et le goudronnage il y a environ deux ans?).

- Alcoolique : (il devrait se regarder de plus près !). Ce seigneur s'est déjà fait retirer son permis suite à un controle bignou !!

- Fou, à enfermer.

Emmerdeur (Peut-être parlait-il de ses récentes constructions sans permis, dont, j'avais informer la municipalité ...)

- " Sors de ta voiture que je te casse la gueule … Mais je t’aurai bien un jour dans un coin sombre sans témoins". ( Je pense qu'il voulait démontrer au voisin toute sa puissance ... ses certitudes ... son droit... sa Celtitude ...). C’est le deuxième de la commune à proférer des menaces non voilées, le premier étant bien entendu « Doubles pattes ».

Durant cette pluie d’insultes, cet individu, était rougeau, suant à grosses gouttes, son haleine était un mélange de chouchen, et de vin frelaté (Mélange de vins de la communauté européenne). Une haleine tellement forte, mélange de fétide, et de remontées gastriques, que nous avons été obligés de désodoriser l'intérieur de la voiture, tellement c'était immonde... Les femmes ont été malades plusieurs fois après que la route fut libérée, et cela à cause de l'odeur. Quant à cet énergumène, quand il n'avait pas le haut de son corps dans la voiture, il dansait sur place, peut être pour une incantation à ses dieux celtes.

Mais au plus fort de son délire, il m’informe que l’adjoint du maire venu lui rendre visite, lui a expliqué en détail ce qui c’était  passé chez moi le samedi 10 juillet : les gendarmes dans ma cour, l’ambulance, le maire, le banc, et l’arrière banc…

N’est ce pas un délit, qu’aurait commis l’élu ? qui peut être  passible de sanctions  ! cet élu  aurait aussi ajouté «  Il rase les murs » en parlant de moi, bien sur. Je croyais, je suis certainement encore naïf, qu'un "élu" avait un devoir de réserve et était tenu au secret. Attention : ceci est la preuve que cela parle, cela parle, même ce qui ne doit pas être divulgué.

Ce n’est qu’un épisode de plus dans la vie du hameau.

« Tartarin » se vante d’avoir avec les gendarmes une grande latitude … (sic). Il n'admet pas avoir fait un faux témoinage,auprès de la gendarmerie en faveur de Simon ...

C’était une info de dernière heure, parce qu’il est interdit d’interdire..

Dernière page de ce blog, mais quand même, il y a des limites dans l’incivilité et la bêtise.

Ce blog se termine là !

Je ne pouvais pas décemment passer cette altercation sous silence.

Fin du blog, sauf si je finis aux urgences ... ce ne sera pas grave j'irai proposer, si j'en réchappe, vivant, des billets de tombola pour les gueules cassées (A l'éffigie des deux blaireaux).

Les visites affluent, + de 100 aujourd'hui  donc, qui est le connard ? le blaireau qui vient deux fois l'an, qui fait son circuit alcoolisé et qui repart !! Ou alors le citoyen fidèle, porte drapeau de la municipalité actuelle, "doubles pattes" " Patachon"  et les autres....

FIN DU BLOG (De mon plein grè et non sous les menaces de quiconque).Même pas du seigneur "Tartarin".

 

5 votes. Moyenne 2.60 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site